La cuisine préférée des belges

1.000 belges ont répondu à toutes nos questions

 

Couleurs, style, implémentation, équipement, … Nous vous dirons tout sur les préférences des belges en matière de cuisine.

 

Lors de la définition de la cuisine de ses rêves, le belge se laisse influencer par les nouvelles tendances du marché tout en restant fidèle aux finitions classiques. Il choisira majoritairement un modèle tendance aux couleurs blanche ou claire (grise ou beige) incluant éventuellement du bois clair. Les façades sont mats et sans poignée. On remarque une petite préférence au Nord du pays pour les modèles de style cottage en plus des modèles contemporains.

Tout le monde s’accorde sur le plan de travail qui se décline principalement en granit, en pierre naturelle ou en matériau composite  avec une crédence identique au plan de travail.

De manière générale, nous préférons une implantation comportant un îlot mais avec un espace repas séparé (table non attenante aux armoires de la cuisine). L’îlot accueille le point de cuisson et si possible le point d’eau.

Pour ce qui est des sanitaires, en Flandre, le choix s’orientera vers un évier en inox alors qu’en Wallonie, on penchera d’avantage pour un modèle de couleur mais tous se regroupent autour du choix d’un robinet avec douchette intégrée.

Au niveau de l’équipement des meubles, le belge inclut une poubelle de tri sous son évier. Il dédie également un espace de rangement propre aux produits d’entretien et un tiroir « pharmacie ». Le wallon ajoutera une touche plus ergonomique en préférant une colonne incluant des tiroirs à l’anglaise (tiroirs que l’on tire vers soi un à un). Pour les armoires murales, le choix d’une ouverture à battant traditionnel s’impose.

En ce qui concerne les électroménagers, les tables de cuisson de type vitrocéramique sont davantage prisée au Nord tandis qu’au Sud, on optera plutôt pour une table à induction. Au Nord comme au Sud, on préfèrera un four à air pulsé multifonction placé en hauteur. Le lave-vaisselle quant à lui sera placé sous le plan de travail et le frigo intégré dans un meuble de la cuisine. Pour ce qui est de la hotte, on remarque une préférence pour l’intégration de la hotte dans un meuble tiroir ou dans un faux plafond afin de la camoufler. Paradoxalement, presque 1 wallon sur 5, privilégiera quand même une hotte décorative.

La cuisine se pare également d’autres électroménagers comme le four vapeur et le micro-onde encastrables mais aussi d’une machine à café et d’une friteuse. On ajoutera également un éclairage spécifique du plan de travail. Plus en détails, en Wallonie, un système de rangement des casseroles ainsi qu’un liseret d’éclairage intégré dans les meubles sont un plus non négligeable. En Flandre, le seul souhait sera que le plan de travail soit doté de prises intégrées. Voilà résumé l’équipement idéal et souhaité du belge.

Et pour finir, en matière de budget, le wallon consacrera une enveloppe variant entre 7.500€ et 10.000€ pour la cuisine de ses rêves tandis que le flamand investira des moyens un peu plus conséquent s’élevant entre 12.500€ et 15.000€.

Ce résumé des préférences des belges témoigne des tendances qui s’installent en cuisine tant dans son design que dans son équipement : une cuisine épurée/claire, mais bien équipée, et en adéquation avec les dernières nouveautés du marché. Centre de la convivialité,  la cuisine s’ouvre et devient une véritable pièce à vivre tout comme le séjour. On s’y retrouve avec la famille ou les amis pour prendre l’apéro ou pour partager un repas. D’où l’émergence de l’îlot qui était quasi inexistant il y a quelques années. La cuisine s’équipe aussi : les modes de cuisson et les appareils se multiplient pour varier les plaisirs : cuisson vapeur, gril, … tandis que les meubles répondent à des fonctions propres.

 

Une cuisine équipée, épurée et fonctionnelle, voilà la cuisine rêvée des belges.