Prenez votre temps

Aussi amusant que cela puisse être, cuisiner avec les enfants est plus long que de cuisiner seule. Prévoyez donc une plage horaire suffisamment large pour ne pas vous stresser, et laissez votre enfant s'amuser en cuisinant à son rythme. Ainsi, les vacances sont un moment idéal pour cuisiner avec son enfant, de même que les week-ends.

Notez que  que cuisiner avec des enfants peut être un vrai remue-ménage ! Faites-vous donc à l'idée que votre cuisine pourrait ressembler à  un champ de bataille ! Pas de panique, profitez-en pour faire du rangement ensemble, un moment agréable.  Une idée pour allier la vaisselle au plaisir : laissez-lui lécher les cuillères utilisées pour la préparation d’un dessert !

Établissez les règles

Avant de commencer, rappelez à votre enfant qu'en cuisine il y a un chef qui donne des directives (vous), et un commis qui suit les instructions (lui). Faites-lui prendre conscience qu'il doit être attentif et vous écouter afin d'éviter les accidents avec les couteaux, les plaques de cuisson et le four. Veillez tout de même à ce que cela reste un moment de détente et de divertissement pour lui.

En cuisinant avec votre enfant, vous pourrez mettre en place un petit rituel : se laver les mains, enfiler son tablier ou des vêtements qui ne craignent rien (les taches sont inévitables), puis préparer l'espace de travail. Disposez les ingrédients sur le plan de travail à l'avance et sortez les ustensiles nécessaires. Préférez d'ailleurs des ustensiles en bois, en plastique ou en inox pour éviter la casse.

A chaque âge, ses tâches

Entre 3 et 5 ans, optez pour un gâteau qu'il pourra décorer avec des bonbons ou des vermicelles en chocolat. A partir de 5 ans, demandez-lui de laver et d'éplucher des fruits pour réaliser une délicieuse salade de fruits.

De 6 et 8 ans, laissez-le couper des tomates et mesurer de la farine pour préparer, par exemple, un plat de lasagnes. Après 9 ans, mais toujours sous votre surveillance, confiez à votre enfant la responsabilité d'allumer le four à la bonne température et de manier le fouet.

Dans tous les cas, accompagnez-le et supervisez-le à chaque étape, tout en lui laissant mettre la main à la pâte pour qu'il soit fier de lui.

Publié le 18.08.2017
Plus d’informations

Envie d'en savoir plus sur èggo ?

Découvrez notre savoir-faire