Bien sûr, une telle aventure s’accompagne souvent de nombreuses questions. Notamment celle de l’annonce immobilière et des termes à employer pour décrire votre appartement ou maison. Équipée, semi-équipée ou aménagée, quel adjectif décrit le mieux votre cuisine ?

Une définition parfois compliquée

S’il est si compliqué de décrire précisément sa cuisine sur une annonce immobilière, c’est parce qu’il n’existe pas vraiment de texte juridique qui définit clairement ce que l’on entend par cuisines équipées, semi-équipées ou encore aménagées. L’adjectif utilisé est donc laissé à l’appréciation du propriétaire.

Malgré tout, il existe quand même une forme de consensus sur ce qu’englobent ces termes. D’une manière générale, ce qui permet de décider entre l’un ou l’autre, c’est le niveau de finition de la cuisine de votre appartement ou maison à louer. On vous explique.

La cuisine équipée : la plus complète

Votre cuisine se compose de tous les meubles et de tout l’électroménager nécessaires à la concoction de bons petits plats ? Alors, il s’agit bien d’une cuisinée équipée. Ce terme, en effet, désigne une cuisine très complète, qui comprend :

  • Tous les meubles : meubles bas et hauts pour le rangement, plan de travail, tiroirs, évier, éventuellement un îlot central…
  • Tous les appareils électroménagers possibles : les plaques de cuisson, la hotte, le four, le frigo, le congélateur, le micro-ondes, le lave-vaisselle…

Les avantages d’une cuisine équipée

  • Il s’agit d’une solution complète, directement prête à l’emploi pour le locataire qui ne doit pas faire de frais supplémentaires au moment de l’emménagement. Cela explique donc que ce type de cuisine soit souvent le plus recherché par les locataires et que les appartements ou maisons avec cuisine équipée se louent plus facilement.
  • Un professionnel s’occupe du montage et des branchements (eau, électricité), ce qui réduit les risques d’erreurs et protège votre bien contre les incendies, dégâts des eaux, coups lors du montage…
  • Le plan de la cuisine est pensé pour optimiser l’espace de la pièce et garantir une cuisine fonctionnelle : les électroménagers peuvent être encastrés, ce qui permet un gain de place tout en veillant au côté esthétique et design de la cuisine.
  • Puisque c’est vous, le propriétaire, qui décidez de la composition de la pièce, il est plus facile de créer une belle harmonie en choisissant la même façade pour tous les meubles et le même plan de travail.

Si les avantages sont nombreux tant pour les propriétaires que pour les locataires, l’un des seuls inconvénients reste néanmoins le prix. Forcément, une cuisine aussi complète coûte plus chère qu’une cuisine moins, voire pas du tout, équipée.

La cuisine semi-équipée : l’entre-deux

Dans cette configuration, votre cuisine se compose des différents meubles nécessaires mais ne possède pas tous les électroménagers possibles.

  • En matière de meubles, le plus souvent, on y retrouve les armoires basses, hautes, l’évier ou encore le plan de travail.
  • Par contre, les électroménagers sont réduits : les plaques de cuisson, la hotte et le four sont généralement présents. Le frigo est souvent proposé en pose libre, ce qui signifie que le locataire doit amener le sien. Quant aux appareils moins « indispensables », tels que le four à micro-ondes, le lave-vaisselle ou le congélateur, ils ne sont pas fournis.

Les avantages de la cuisine semi-équipée

L’avantage le plus important, c’est le compromis fait entre le prix et le côté fonctionnel de la cuisine. Moins chère que si vous choisissiez de l’équiper complètement, elle possède ce qu’il faut pour cuisiner, sans le luxe que peuvent apporter certains électroménagers, comme un lave-vaisselle (après tout, il est toujours possible de faire la vaisselle à la main) ou un congélateur individuel, avec une plus grande capacité que celui intégré au frigo.

La cuisine aménagée : la plus économique

Votre cuisine est dépourvue de tout électroménager ? Alors il s’agit plutôt d’une cuisine aménagée. Cette dernière se compose uniquement de meubles, à savoir : les meubles de rangement hauts et/ou bas, un plan de travail et un évier. Bien que les électroménagers ne soient pas prévus, les différents branchements nécessaires à leur intégration (prises électriques, arrivée d’eau…) le sont bien quant à eux.

L’avantage des cuisines aménagées

L’avantage de ce type de cuisines est bien sûr son prix très fortement réduit pour le propriétaire. En revanche, il est rapidement contrebalancé par un inconvénient important : la difficulté de mettre en location un bien avec une cuisine aménagée. Parfois, en effet, il est plus intéressant de prendre le temps et l’argent nécessaire à la rénovation de votre cuisine pour que cette dernière soit équipée ou semi-équipée et pouvoir ainsi plus facilement louer votre bien, à un meilleur prix.

En savoir plus

Besoin de rénover votre cuisine ?

Prendre rendez-vous Prendre rendez-vous
Publié le 02.02.2021
Plus d’informations

Envie d'en savoir plus sur èggo ?

Découvrez notre savoir-faire